Sélectionner une page

Pourquoi intégrer une école d’informatique ?

étudiante ingénieur informatique
étudiant ingénieur informatique

Faisons un premier constat.

Aux Etats-Unis, le nombre d’étudiants inscrits dans un cursus des sciences de l’informatique a spectaculairement grandit ces dix dernières années enregistrant une hausse de +130% (Source L’Express). En scolarité des sciences de l’informatique, c’est la plus forte hausse parmi toutes les spécialisations enseignées. La période COVID a d’ailleurs fait exploser les orientations vers ce secteur.

En France, notons qu’à la rentrée 2020, 154 300 étudiants étaient inscrits en cycle ingénieur, soit une hausse annuelle de 2,5 % et de 19,5 % en cinq ans, et dans notre cas d’étude une progression de +4.3% en filière informatique (Source SIES) en 1 an.
Egalement, le nombre d’ingénieurs est estimé à 1 191 000 fin 2021, en augmentation de presque +3% en un an. L’âge médian est de 41 ans pour l’ensemble des ingénieurs et de 38 ans pour les actifs (39 ans pour les hommes, 35 ans pour les femmes).

Nous pouvons expliquer ces chiffres importants et croissants simplement. En effet, l’informatique attire de nombreux candidats en phase d’orientation ou de reconversion, de par la richesse et la diversité de ses métiers. Ce secteur est en perpétuelle évolution,  laisse place à l’innovation, et offre de belles perspectives de carrière ainsi que le  plein emploi. En 2022, 100% des candidats qui passaient des entretiens pour les offres d’emploi informatique du cabinet factoriel étaient déjà en poste, et deux ingénieurs développeurs terminaient tout juste une alternance.

développeuse UX
projet étudiants informatique

Nous vivons dans l’ère numérique. Notre vie est associée à la technologie et nous l’utilisons à la fois pour le travail et dans notre vie personnelle avec : nos objets connectés, nos téléphones, nos recherches internet etc. Les informaticiens produisent des solutions logicielles de haute qualité grâce auxquelles il est possible d’améliorer les performances et d’être plus fort face à la concurrence. L’informatique évolue constamment et de nouveaux métiers voient le jour, des tendances techniques émergent, nous ne manquerons jamais de budget pour démarrer de nouveaux projets informatiques !

profil-ceo-factoriel

Les informaticiens sont nécessaires dans tous les types d’entreprises

Vous ne manquerez pas de propositions d’emploi, de débouchés, d’opportunités proposées par des chasseurs de têtes, des recruteurs internes, ou par des ex collègues qui vous rappelleront. Sans compter les ESN, qui recrutent massivement et permettent également à des juniors en sortie d’école de se faire une première expérience opérationnelle.  Le taux de chômage n’est que de 3,2 % en France (niveau national 8%)  et a même baissé à 2,7 % en Ile-de-France en 2022 (Source IESF).  L’informatique est transversal car il s’applique à tous les secteurs d’activité. Ainsi, le diplôme en école d’informatique vous permettra d’accéder à des entreprises de tous les secteurs et augmente vos possibilités de choisir.

tendance informatique technologie

Les informaticiens sont bien rémunérés

Tandis que les salaires étaient en légère hausse pour 2021, nous notons une forte expansion en 2022. 

Mais aujourd’hui, nous pouvons dire qu’un jeune diplômé a un salaire entre 36 000€ et 43 000€. Il sera nécessaire de vous apporter des précisions, sur les lieux, les métiers, les salaires en sortie selon l’école. Mais retenons, que les salaires dans ce domaine sont bien supérieurs à la quasi-totalité des autres métiers.

Ajoutons qu’en 2022, le salaire médian d’un ingénieur (50% gagnent plus, 50% gagnent moins) atteint les 60 000 euros contre 58 900 en 2021 . Les salaires de départ sont de 36 000 euros en 2022 contre 35 000 en 2021. La France diplôme 44 780 ingénieurs en 2021 pour des besoins estimés, à minima, à 55 000 ingénieurs. Par conséquent, l’offre est inférieure à la demande et les salaires augmentent pour ce constat.

(Source cadremploi)

entretien-recrutement-IT
recrutement-informaticiens

Comment choisir son école informatique ?

Il est possible de choisir parmi les écoles d’ingénieurs une école qui propose des parcours sécurisés, avec la possibilité de valider des diplômes à tous les niveaux. Si l’élève ingénieur ne peut pas poursuivre ses études dans l’informatique, il peut être titulaire d’un diplôme, lui permettant de s’orienter ou même de commencer le monde du travail grâce à un premier diplôme.

Vous pouvez aussi opter pour la spécialisation qui vous intéresse le plus. Choisir par exemple une expertise d’actualité, en pénurie sur le marché, qui vous permettra d’être attractif aux yeux des recruteurs, et probablement d’avoir un premier salaire au-dessus de la moyenne. C’est le cas, par exemple dans les DATA,  la cybersécurité, l’intelligence artificielle, ou encore l’informatique appliquée à la finance.

Ensuite, vient la réalité du cursus scolaire, pour avoir le choix d’une école il faut pouvoir y accéder.

Alors êtes-vous en capacité d’aller en classe préparatoire ? Pensez-vous être fait pour la prépa ? Telle école est-elle accessible autrement qu’avec une prépa ? par une intégration post-bac ? quelles sont ses critères d’admission ?
En bref, vous pouvez intégrer une prépa et ensuite passer les concours communs d’entrée au cursus d’ingénieur, ou bien choisir une admission parallèle en deuxième ou troisième année, si vous avez réalisé un BTS Informatique, un DUT Informatique, ou une licence informatique. 

Factoriel est un cabinet de recrutement spécialisé en informatique. Dans les profils ou les CV, nous regardons évidement la formation, l’école, mais nous soulignons que les premières expériences dans certaines entreprises sont souvent la conséquence d’un cursus scolaire précis et choisi. Par exemple, les ENSIMAG sont souvent présents dans les établissements financiers bien connus (pas que les ENSIMAG évidement). Certains cycles d’ingénieur d’écoles obligent une année à l’étranger et permettent souvent à l’étudiant d’avoir un anglais courant, et surtout professionnel dès le premier emploi. Nous retrouvons ce type de profil naturellement dans les entreprises où l’anglais est régulièrement utilisé.

Aujourd’hui l’anglais courant est indispensable, les écoles en informatique l’ont bien intégré.

Classement des meilleures écoles d’ingénieur informatique

concours entrée école ingénieur

Classement des 10 premières grandes écoles nationales d’ingénieurs toutes spécialités (l’étudiant)

  1. École Polytechnique – Palaiseau
  2. Télécom Paris
  3. CentraleSupélec
  4. École des ponts ParisTech – Marne-la-vallée
  5. École des mines ParisTech
  6. IMT Atlantique
  7. ENSTA Paris
  8. École des mines – Nancy
  9. École centrale – Lille
  10. INSA Lyon
école ESILV

Avec la filière « informatique »

  1. École Polytechnique – Palaiseau
  2. Télécom Paris
  3. École des ponts ParisTech – Marne-la-vallée
  4. École des mines ParisTech
  5. IMT Atlantique
  6. INSA Lyon
  7. Grenoble INP – Ensimag
  8. UTC – Compiègne
  9. École des mines – Saint-Étienne
  10. ENSEEIHT – INP Toulouse
école ESI IMT atlantique

Avec une spécialité « Système d’information »

  1. École Polytechnique – Palaiseau
  2. IMT Atlantique
  3. ENSTA Paris
  4. INSA Lyon
  5. Grenoble INP – Ensimag
  6. Télécom SudParis – Evry
  7. UTT – Troyes
  8. Grenoble INP – Ense³
  9. ESILV – Paris-La Défense
  10. IMT Nord Europe

L’avis et l’expérience du cabinet de recrutement informatique Factoriel

Premier constat, le grand nombre de postes et de candidats que nous connaissons ne concernent pas ou peu les diplômés des premières grandes écoles d’ingénieur. Pour un poste de directeur(trice) les candidats X sont très rares. Les raisons sont évidentes : pensez-vous qu’ils ont besoin d’un cabinet de recrutement ou même de répondre à une annonce ? Aussi, ils ont des réseaux professionnels très tôt, entrent dans des groupes importants, évoluent en interne, nous ne les retrouvons presque jamais à faire des sauts de puces tous les 3 ans. En bref, ils choisissent, savent précisément ce qu’ils veulent et peuvent aller partout.

Pour nos postes de DSI, et quelle que soit la taille de l’équipe informatique et de l’entreprise, nous rencontrons des diplômés INSA Lyon, ECE, ESIEA, ENSIIE, quelques Mines et Ponts, Telecom Paris et dernièrement un CentraleSupélec qui a obtenu un périmètre plus large que la DSI proposée initialement. Mais attention, DSI n’implique pas grande école, nous observons aussi des autodidactes ou universitaires titulaires d’un master qui ont gravis les échelons tout simplement.

DSI recrutment role
profil-ceo-factoriel

Notons parfois une sorte de « culture du diplôme ». Ainsi, dans quelques groupes connus, dirigés par des X ou des Centraliens, ou HEC, ENA, nous retrouvons beaucoup de ceux-là aux postes clés. Certains témoignent que tel diplôme est obligatoire pour monter dans la hiérarchie, surtout en haut de la pyramide, ou au COMEX.

Sinon, les diplômés par exemple d’Ensimag, nous les trouvons en finance (pas uniquement évidement). Nous les proposons à nos clients dans ce secteur. A noter, quelques-uns se rapprochent d’ailleurs des métiers de la finance hors IT, ou plutôt hors direction informatique.

Pour les développeurs, les talents très technique, nous proposons souvent de nombreux ingénieurs sortis de Polytech. Notons également qu’ils réalisent une expérience à l’étranger et peuvent prétendre aux postes où l’anglais est courant. Ils ne sont pas les seuls, mais de notre côté, dans nos recherches, on propose souvent ses diplômés.

EPITA, nous les croisons souvent en expertise système réseau, infrastructure, mais en développement ils performent vraiment aussi.  Certains d’EPITA  connus par nous, développeurs il y a 20 ans sont aujourd’hui des directeurs très haut dans l’organigramme d’entreprises prestigieuses telle MICROSOFT. 

L’Efrei est une école connue, et très bien placée dans les classements. Nos relations de l’Efrei sont souvent chef de projet, IT manager, directeur avec une forte expérience en gestion de projets SI. 

Après, nous ne parlons pas ou peu des écoles moins élitistes qui produisent aussi des talents compétents, comme par exemple  Supinfo, école privée accessible dès post-bac et qui appartient à un groupe de 29 écoles dont Epitech / Epita.

 

école EPITA

Nous avons un client directeur informatique autodidacte de niveau bac, qui nous demande des développeurs web idéalement issus de l’école 42.

Il est utile d’en parler car il est possible d’y accéder sans diplôme. En effet, il faut avoir plus de 18 ans et passer le processus de sélection (jeux en ligne, check-in et piscine). En plus c’est gratuit. Idéal pour les reconversions et autres jeunes qui veulent se former sans devoir avoir des diplômes. Mais attention, ce n’est pas les vacances, c’est du concret, on développe, on apprend surtout en appliquant et il faut s’investir. Attention aussi au sujet de la reconversion, sur le papier cela fait rêver et on peut se dire pourquoi pas. Mais malheureusement encore, nous rencontrons des clients plutôt frileux pour ce type de profils / CV dont l’insertion professionnelle en informatique n’est pas 100% garantie. C’est une formation très opérationnelle, elle donne aussi de l’espoir à certaines personnes en difficulté professionnelle souhaitant une reconversion de développeur(se).

Nous parlerons des autres formations / écoles dans de futurs articles. Nous comptons vous apporter des témoignages de personnes de ces écoles qui ont pourvu nos recrutements.

Les diplômes sont très variés en informatique, les écoles sont nombreuses et vous pouvez faire de belles carrières avec la formation informatique que vous aurez choisie.

Faisons un test :

Sur notre plateforme Linkedin pour recruteurs nous saisissons dans notre recherche: fonction = « Software engineer »
Lieu: IDF et diplômé en 2019 / 2021. Il sort en première page (sur > 5.1K+ de profils trouvés) les formations suivantes:

EPITECH; ISEP;IMT; 4 universitaires; HEI;ENSIMAG;ENSEEIHT; EFREI;ESIGELEC; CESI;42; 2 EPITA;EPISEN;IPI

Premier constat: 14 formations pour un seul libellé de fonction en une page!

A suivre…

école informatique 42

Présenter mon école

Nom(Nécessaire)